La grande et fabuleuse histoire du commerce

À propos

Parabole ironique du commerce par cinq vendeurs au porte-à-porte, de la crise de la fin des années soixante à celle des années 2000. La pièce relate de parcours de l'un d'eux usant les techniques de vente basées sur l'art du mensonge et de la manipulation. Frank arrive dans l'équipe de vente au porte-à-porte de son oncle Michel sans aucune expérience, désargenté et prévoyant son futur mariage. Chaque vendeur se sent concerné par sa formation et tous lui rappellent l'importance de l'esprit d'équipe. C'est grâce à cet esprit qu'ils ont battu le record de France de vente en équipe avec comme produit une arme blanche, un pistolet d'alarme. Mais malgré tous les efforts des autres pour lui apprendre les ficelles du métier, qui consistent à vendre tout en faisant croire à son acheteur qu'on ne vend pas mais qu'on rend un service, Frank ne parvient pas conclure de signatures. Pire que de ne pas vendre, il trahit son équipe en annulant une vente que Michel lui a cédé, et condamne ses principes qui se basent sur la crédulité des acheteurs. En toile de fond se tissent les événements de mai 68. Lorsque tous s'apprêtent à renvoyer Frank chez lui, celui ci est quitté par sa fiancée qui lui reproche d'être "trop matérialiste". C'est à ce moment là, au coeur de la crise, que le déclic se produit et que Frank commence à vendre. Phénomène étrange, ses collègues quant à eux, peinent à réaliser ne serait-ce qu'une seule vente par jour ! Les tensions s'accentuent à cause du suicide d'un client avec leur produit, qui est pourtant une arme blanche. On retrouve Frank dans les années 2000, il vend des guides des Droits de l'Homme. C'est la crise comme en 68. Il forme, avec les méthodes de Michel, quatre nouveaux vendeurs, parmi lesquels Daniel, qui ne parvient pas à réaliser une vente. Maillon faible, il est évincé par ses collègues. Frank se fait quitter à nouveau par sa femme, et reste seul avec Daniel pendant que les trois autres les délaissent au profit de leurs proies potentielles. Dans un style toujours aussi précis et glaçant, Pommerat utilise l'anonymat de la chambre d'hôtel dans laquelle le texte se joue pour réduire les hommes à leur survie. Dans cette absence de lieux intimes, la difficulté d'exister pour soi-même est mise en relief. Les thèmes du commerce dans un monde du toujours plus, des hommes broyés par la machine sociale constituent une des obsessions de Pommerat, que l'on retrouve par exemple dans Les Marchands.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782330014551

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    70 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    921 Ko

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Support principal

    ebook (ePub)

Joël Pommerat

Né en 1963, Joël Pommerat est auteur et metteur en scène. Il fonde la Compagnie Louis Brouillard en 1990. De 2005 à 2008, il est artiste associé à l'Espace Malraux-Scène nationale de Chambéry et de la Savoie. De 2007 à 2010, il est artiste en résidence au théâtre des Bouffes du Nord à Paris, associé à Peter Brook. En 2012, il est artiste associé à l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris. Joël Pommerat et sa compagnie ont été les invités du 60e festival d'Avignon en 2006. Tout son théâtre est édité chez Actes Sud-Papiers : Pôles suivi de Grâce à mes yeux (2003), Au monde suivi de Mon ami (2004), D'une seule main suivi de Cet enfant (2004), Les Marchands en 2006, Je tremble (1 et 2) en 2009, Cercles / Fictions, 2010, Ma chambre froide, 2011 ; Théâtres en présence (coll. “Apprendre”) ; Le Petit Chaperon rouge, Pinocchio et Cendrillon(coll. “Heyoka Jeunesse”) ; Joël Pommerat, troubles écrit en collaboration avec Joëlle Gayot beau livre où leurs entretiens sont illustrés de photos des spectacles de la Compagnie Louis Brouillard choisies et légendées par Joël Pommerat.ÿIl a reçu de nombreux prix dont récemment le Molière 2011 du meilleur auteur et le Grand Prix du théâtre du Syndicat de la critique 2011 pour Ma chambre froide, publié en septembre 2011 chez Actes-Sud Papiers.

empty