À propos

Le Roi Lear sera mis en scène par Olivier Py dans la cour d'honneur du Palais des Papes pendant le festival d'Avignon 2015.

La liberté et la fantaisie d'Olivier Py revisitent la tragédie de Shakespeare pour une version moderne du Roi Lear.

Retrouvez toute l'actualité d'Actes Sud-Papiers sur ce lien.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782330052768

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    109 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    911 Ko

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Support principal

    ebook (ePub)

Olivier Py

Après avoir fait hypokhâgne et khâgne, Olivier Py est entré à l'Ecole de la rue Blanche, puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Il a aussi suivi des études de théologie à l'Institut catholique. Metteur en scène et comédien, Olivier Py dirige le Centre dramatique national d'Orléans de 1998 à 2006 et l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris de 2007 à 2012. Il prendra la direction du festival d'Avignon en 2013. Chez Actes Sud-Papiers, il a publié plusieurs pièces de théâtre – La Servante (1995 et 2000), Le Visage d'Orphée (1997), L'Apocalypse joyeuse (2000), L'Exaltation du labyrinthe (2001), Jeunesse (2003), Le Vase de parfums suivi de Faust nocturne (2004), Les Vainqueurs (2005), Illusions comiques (2006), Les Enfants de Saturne (2007), La Vraie Fiancée (2009) – et deux textes théoriques – Epître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la Parole à la Parole (2000) et Discours du nouveau directeur de l'Odéon (2007). Tout son théâtre est également publié dans la collection Babel : Théâtre complet I (n°886, 2008), Théâtre complet II (n°939, 2009), Théâtre complet III (n°1052, 2011). Olivier Py est aussi l'auteur d'un roman paru chez Actes Sud : Paradis de tristesse (2002 ; Babel n° 698).ÿLors du Festival d'Avignon 1996, on a aussi pu découvrir son personnage de cabaret, “Miss Knife”. Ses talents vocaux ont fait l'objet d'un spectacle recréé au Café de la Danse à Paris en 2004, Les Ballades de Miss Knife, disponible en CD chez Actes Sud (distribution Naïve).ÿEn septembre 2012 il quittera la direction du Théâtre de l'Odéon pour celle du Festival d'Avignon.

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty